Le blog de la directrice

"L'école recommence..."

Cher(e)s lecteur(rice)s,

Même si je suis restée silencieuse au mois de juillet, ce n'était pas synonyme de vacances, bien au contraire. Ce premier mois d'été fut dense avec conseils de classe, révision des programmes, travaux d'aménagement estivaux et préparation de la rentrée avec, en prime, quelques moments fort agréables comme le barbecue de fin d'année avec les 4ème années que nous avons faits "durement" travailler presque jusqu'à fin juillet. Comme pour de nombreuses entreprises en France, le break a eu lieu au mois d'août avec une fermeture officielle de 2 semaines. L'école a réouvert ses portes après le 15 août pour d'une part, accueillir des petits nouveaux qui vont entrer directement en 2ème année mais qui avaient besoin de mises à niveaux en sciences de l'ingenieur et d'autre part, certains étudiants qui devaient encore passer les épreuves de la dernière chance pour valider leur année. La première rentrée a lieu demain matin, ce sont les Biotech 2 qui ont le plaisir de retrouver le chemin de Sup'Biotech en exclusivité ;).

J'attends avec impatience cette nouvelle année scolaire qui ouvre la 2ème décennie d'existence de l'école avec une équipe partiellement renouvelée de sang neuf et agrandie et d'ambitieux projets de développement tant que l'international que sur la recherche, sur l'ingénierie pédagogique et sur les partenariats entreprises et institutionnels.

J'ai également une pensée pour les étudiants de 3ème année qui vont vivre une belle expérience humaine en effectuant leur 1er semestre d'études dans une université étrangère partenaire (certains ont déjà commencé les cours comme au Mexique ou en Afrique du sud) et pour les 4ème années qui démarrent sur une pédagogie inductive en commençant leur année par leur stage.

A très bientôt pour les aventures de l'année 2014-2015 de Sup'Biotech.

Bien cordialement

Vanessa Proux

VacancesNormandes.jpgLes vacances sont déjà finies...

Lire la suite >>

"Un petit bonjour de San Diego"

Cher(e)s lecteur(rice)s

Chaque année, il y a un évènement professionnel que je ne veux surtout pas manquer....Il s'agit de la Convention BIO , localisée aux Etats-Unis et qui vous permet de faire le Tour du Monde des Biotechnologies en 4 jours...C'est un salon complet avec à la fois des conférences technologiques et/ou économiques, des interviews de personnalités (cette année, Hillary Clinton et Richard Branson), des présentations d'entreprises du monde entier, une mini-exposition par pays au cours de laquelle vous pouvez faire connaissance avec les start-up et PME locales et une convention d'affaires pour monter des partenariats de recherche, des contrats de licences ou de prestations ou encore chercher des investisseurs pour développer votre projet Biotech. Le rythme est soutenu mais cela en vaut la peine.

Cette année, "médecine personnalisée", "thérapie cellulaire", "banques de données de santé" ou encore "bioénergies" ont été à l'honneur. Et pour fêter le 10ème anniversaire de Sup'Biotech, j'avais choisi de mettre l'école encore plus en avant en m'associant aux professionnels français des Biotechnologies sur le pavillon France (photo à l'appui). J'ai également eu l'agréable surprise d'y croiser un étudiant de 5ème année, l'un des cofondateurs de La Biotech.fr et participant du Tour de France de la Biotech, qui était justement venu présenter son documentaire à BIO avant de poursuivre sa tournée californienne à San Francisco quelques jours après.

Autour de BIO, figurent toujours des évènements "satellites" comme le "Fast Track R&D" organisé la veille par les pôles de compétivité français en lien avec les Biotechnologies (Medicen Paris Region, Eurobiomed, Lyon Biopôle, Alsace Biovalley...) et qui valorise des entreprises innovantes ou encore "l'International Cancer Cluster Showcase" au cours duquel j'ai eu un coup de coeur pour la société américaine BIOARRAY Therapeutics Inc. Celle-ci développe des tests de diagnostic permettant de prédire si un médicament donné va bien agir et être efficace sur une patiente atteinte d'un cancer du sein, un bel exemple de médecine personnalisée ! La PDG, M. V. Fournier a présenté avec dynamisme et passion les activités de BIOARRAY et a su transmettre sa motivation à l'auditoire.

Enfin, il y a des professionnels français que je ne croise qu'une fois par an, à BIO justement mais qui, tout au long de l'année, restent constants dans leur soutien envers Sup'Biotech, je les en remercie grandement, et d'autres que je vois plus souvent mais le fait de se retrouver à BIO, de l'autre côté de l'Atlantique, fait bien avancer certains projets en cours... Cette convention est aussi un "accélérateur de networking" !

A bientôt

Vanessa Proux

BIO2014_1racc.jpg

"Joyeux anniversaire Sup'Biotech ! "

Cher(e)s lecteurs(rices)

Comme vous le savez déjà puisque j'en ai parlé dans une note précédente, cette année, nous fêtons les 10 ans de Sup'Biotech et à cette occasion, je souhaite partager avec vous le discours que j'ai prononcé lors de la soirée d'anniversaire qui a lieu le 3 avril dernier avec les anciens, les équipes de Sup'Biotech et les partenaires. Ce fût une belle soirée, riche en émotions et en retrouvailles.

Bien cordialement

Vanessa Proux

"

Mr Le Président Directeur Géneral

Mrs Les Vice-Présidents

Cher Pr Tobelem

Chères anciennes, chers anciens

Chers collègues

Mesdames, messieurs

 

C'est avec grand plaisir que je partage et vis avec vous ce soir les 10 ans de Sup'Biotech.

Je vais commencer par vous raconter une belle histoire : la naissance de Sup'Biotech...

Dans les années 2000, fraîchement diplômée en génie biologique, je partis à la conquête du Graal : un poste de statutaire dans la Recherche Publique Française. Très rapidement, je compris que mon destin professionnel était probablement ailleurs. Convaincue que les compétences acquises durant mes études et mon doctorat, pouvaient être transposées et appliquées à d'autres métiers que la Recherche pure et dure, j'élargis vite mon terrain de prospection. C'est ainsi qu'en 2003 je rencontrais un grand groupe privé d'enseignement supérieur qui me présentât les prémices d'un projet pédagogique, innovant et professionnalisant en lien avec les Biotechnologies. Ce projet m'enthousiasma, j'eus la chance d'être choisie pour participer à cette belle aventure malgré mon jeune âge mais comme m'a dit Mr Bardèche à mon arrivée « A jeune école, jeune directrice ! Et puis, on résiste mieux au manque de sommeil quand on est jeune ! ».

Je m'investis dans ce challenge. Tout en montant en parallèle, le programme d'enseignement, l'équipe pédagogique, les incontournables formalités administratives d'ouverture d'école, je commençai à tisser les premières relations avec les entreprises pour convaincre les professionnels des Biotechnologies d'intégrer dans leurs équipes, quelques années plus tard, de jeunes talents. Je me lançai aussi dans le développement commercial de Sup'Biotech, ou devrai-je plutôt dire l'ISBP à l'époque et c'est ainsi que je fis mes premiers pas au Salon de l'Etudiant en mars 2004 avec une brochure jaune devenue aujourd'hui « collector ». Dans mes démarches pour  lancer Sup'Biotech , je recrutai les 35 étudiants pionniers qui me firent confiance et relevèrent eux aussi un challenge .

Tels furent les débuts de cette belle aventure. La création de Sup'Biotech, c'est également un travail d'équipe, petite pour commencer avec les premiers permanents et les premiers enseignants mais qui a grossi d'année en d'année pour atteindre aujourd'hui plus de 20 permanents et environ 120 enseignants et intervenants. Sup'Biotech représente une aventure riche en échanges, joies, rires mais aussi avec quelques doutes, parfois des désaccords sinon ce ne serait pas synonyme d'un esprit entrepreneurial, de la construction progressive d'école.

Et 10 ans, sont ainsi passés ! De la structure familiale des débuts, nous sommes passés avec fierté, à la grande école de Biotechnologies, reconnue de ses pairs et avec une communauté d'anciens qui sont les garants de son image dans le monde professionnel. Ce fut certes de longues heures de travail, des week-end et des nuits sacrifiés parfois mais quand on croit à un projet, j'estime qu'il faut y aller à fond et quand je vois les résultats, je suis fière du succès. Quelques exemples de succès et d'étapes - clés de ces 10 premières années :

-    20 septembre 2004 : 1ère rentrée pour les étudiants pionniers de la promotion 2009

-    2008 : premières conventions de partenariat avec des universités étrangères 

-    2009 : en septembre,  la première promotion arrive sur le marché du travail avec succès

-    2010 : rapprochement de la « Paris Biotech Vallée » avec la signature d'une convention avec l'association Cancer Campus

-    2012 :

o certification du titre d'Expert Niveau I (CNCP)

o accréditation de la formation par le pôle IAR

o obtention de la charte ERASMUS

Nous n'allons pas nous arrêter à ces succès, les Biotechnologies sont sans arrêt en mouvance, elles sont dans une dynamique ascendante et nous allons bien sûr les suivre, mais aussi les anticiper et surtout prendre de l'avance pour former  les cadres scientifiques de demain dont les entreprises ont besoin

10 ans c'est bien mais j'ai encore plusieurs projets pour la prochaine décennie de Sup'Biotech, croyez-moi chers collègues, nous n'allons pas nous ennuyer :

-    Accroître les effectifs étudiants. D'ailleurs, pour notre 10ème anniversaire, je constate déjà un engouement plus fort des lycéens et d'étudiants d'autres filières pour notre formation, signe annonciateur d'une rentrée 2014 avec des effectifs à la hauteur de nos ambitions de développement.

-    Faire de Sup'Biotech un véritable incubateur en accompagnant les projets de créations d'entreprises initiés par les étudiants et sur ce point, nous sommes déjà bien avancés ;

-    Devenir une référence en pédagogie dans les Biotechnologies grâce à une approche inductive, à nos projets innovants et au lancement de l'enseignement numérique

-    Positionner et faire reconnaître la Recherche faite à Sup'Biotech dans le paysage de la Recherche Française mais aussi Internationale

-    Continuer de développer les relations internationales en accueillant un plus grand nombre de partenaires étrangers

En définitive, ce que je souhaite, c'est que Sup'Biotech devienne « La Référence » pour les entreprises et pour les étudiants. Je remercie Mr Marc Sellam et Mr Fabrice Bardèche de m'avoir donné leur confiance  il y a 10 ans pour créer Sup'Biotech. Je remercie également toutes les parties prenantes qui contribuent au succès de Sup'Biotech et qui continuent de l'inventer pour demain :

-    Chères équipes, Chers collègues

-    Chers anciens

-    Chers étudiants

-    Les membres des Conseils d'Administration, de Perfectionnement et Scientifique et tous les professionnels qui nous font confiance.

Je vous souhaite un très bon anniversaire ! Merci."

"Le printemps des festivités"

Comme je l'avais évoqué dans ma note précédente, cette année est particulière pour Sup'Biotech : elle est placée sous le signe des festivités pour les 10 ans de l'école. Celles-ci ont déjà commencé avec tout d'abord une série d'interviews de membres de l'équipe pédagogique qui retracent cette 1ère décennie achevée avec leurs souvenirs et leurs anecdotes. Ces témoignages sont volontairement mis en ligne sur le site de Sup'Biotech à un rythme judicieusement calculé pour entretenir le suspens sur les dessous passionnants de l'histoire de Sup'Biotech ! Nous avons aussi invité le parrain de la promotion 2010, le Pr Gérard Tobelem, à venir donner aux étudiants de 3ème et 4ème année, une conférence sur la transfusion sanguine et ses enjeux scientifiques et sociétaux à travers les siècles. La conférence fut suivie d'une séance de dédicaces du dernier ouvrage du Pr Tobelem "Histoires du sang". J'ai également transformé le campus en un lieu de tournage pour réaliser une vidéo spéciale 10 ans avec 12 acteurs : des collègues pionniers mais aussi arrivés récemment dans l'équipe, des étudiants, des anciens, des partenaires professionnels, qui fêtent cet anniversaire à leur manière. Ce petit chef d'œuvre que j'ai eu la chance de découvrir en avant-première aujourd'hui sera d'abord diffusé lors de la soirée interprofessionnelle des 10 ans qui rassemblera les anciens, les enseignants et les VIP "professionnels" puis sera mis en ligne. Enfin, ce dixième anniversaire va être partagé prochainement avec les étudiants, j'en aurai plus à raconter lors d'une note en avril ;). Cordialement Vanessa Proux

"2014, une grande année en perspective..."

Cher(e)s lecteur(s)

Je tiens tout d'abord à vous souhaiter une belle et heureuse année 2014 avec une bonne santé pour vos proches et vous-même, la réalisation de vos projets les plus chers et du bonheur.

Pour SUP'BIOTECH, c'est une année marquante : celle de ses 10 ans ! Déjà 10 ans ! Le temps est passé si vite mais je n'oublie pas les premiers moments avec 3 permanents et 35 étudiants... J'ai d'ailleurs dans mes archives quelques clichés dits "collectors" que je conserve précieusement ;) J'ai bien l'intention de fêter dignement cet anniversaire aussi bien avec les anciens et les professionnels qui soutiennent l'école qu'avec les étudiants...Vous en saurez plus dans quelques mois.

En attendant, je vous fais partager un article que j'ai écrit pour le magazine Ionis Mag et dans lequel je prouve que la vie associative est loin d'être insignifiante dans la vie étudiante...

« La vie associative, incontournable et indispensable dans les études supérieures 

Quand un jeune se lance dans les études supérieures, il va d'abord penser aux enseignements qu'il va suivre, aux professeurs qu'il va rencontrer, aux examens qu'il va passer et il tente de visualiser comment tous ces épisodes lui apporteront un bagage solide pour décrocher une vie professionnelle enrichissante et stimulante. Il n'imagine pas forcément que participer et s'investir dans la vie associative de son école contribue aussi et de manière non négligeable à lui donner des atouts pour sa future carrière.

Des projets professionnalisants

En effet, à la vie associative sont liés les verbes suivants : organiser, animer, gérer, négocier, rebondir sur des imprévus, s'adapter... en plus de s'amuser. Ainsi, s'impliquer dans la préparation d'un événement étudiant tel que le gala annuel, le séminaire d'intégration ou encore un voyage humanitaire apporte  une satisfaction encore plus grande que d'y assister simplement parce que nous y récoltons non seulement les fruits de notre travail mais aussi les remerciements et la gratitude des participants. Pour s'assurer de la réussite d'un projet associatif, les étudiants l'appréhendent avec sérieux comme un projet professionnel « lambda » avec la création d'un cahier des charges, une répartition des tâches, l'élaboration d'un planning en prenant en compte les contraintes de chacun, le respect des délais et du budget alloué (souvent modeste et nécessitant une recherche de sponsors externes), le tout en veillant à préserver la cohésion de l'équipe organisatrice. Les outils et tâches évoqués ci-dessus font partie de la panoplie du « parfait manager » recherché par les employeurs.

Casser la routine et s'épanouir dans ce qu'on aime

Dans ce contexte, il paraît légitime de comparer une association étudiante à une mini-entreprise dans laquelle les étudiants s'épanouissent en pilotant des missions, qu'ils ont voulues, pour lesquelles ils sont motivés et que nous ne leur imposons pas, plutôt agréable comme expérience professionnelle ! Un autre avantage est que, comme les noyaux durs des équipes associatives changent tous les ans avec l'arrivée des nouveaux étudiants et le départ des diplômés, les projets et évènements peuvent ainsi se renouveler avec des idées venant de la créativité de chacun, évitant de tomber dans une routine des tâches et répondant plutôt bien aux attentes d'une génération habituée à la mise à disposition facilitée de toute sorte d'informations et à l'arrivée de nouvelles tendances avec les NTIC.

Un élément de différenciation
Par ailleurs, derrière chaque membre d'une association, se cache un citoyen qui respecte les règles et l'éthique de son groupe et connait les limites à ne pas dépasser afin de garantir la longévité et la notoriété de l'association qui vit grâce au soutien moral et financier de ses membres et qui rassemble d'autres citoyens au travers des évènements organisés par l'association. Et c'est parce que la vie associative apporte à ses membres un panel si complet de compétences aussi bien instrumentales que comportementales qu'elle intéresse tant les recruteurs et qu'il est essentiel de la valoriser sur un CV. En effet, pour un même poste, le profil technique et/ou expert visé peut-être issu de plusieurs formations bien distinctes et le recruteur se retrouve face à un nombre important de candidatures qu'il va devoir examiner de près. Il va alors plutôt se concentrer sur la recherche de différences entre les CV, certes fournies par les expériences de stages et/ou de semestres internationaux mais aussi par une implication dans une ou plusieurs associations étudiantes laissant entrevoir des qualités humaines chez le candidat, accompagnées d'un goût pour le relationnel et le challenge, profil plébiscité par les recruteurs quand ils savent très bien que la réussite d'un projet quel qu'il soit passe par la nature des hommes qui le pilotent.

La vie associative intégrée au cursus

Avec cette vision de la vie associative, j'ai naturellement œuvré avec mes équipes pour qu'elle devienne partie intégrante du projet pédagogique porté par Sup'Biotech en soutenant chaque nouveau projet de création d'association, en accompagnant la préparation des évènements et en les valorisant dès que l'occasion se présente auprès du monde professionnel et des collectivités. A l'aube du dixième anniversaire de Sup'Biotech, je dresse un bilan tout à fait satisfaisant de la vie associative qui contribue à véhiculer une belle image de l'école et fait partie des raisons pour lesquelles des lycéens et des étudiants envisagent de rejoindre Sup'Biotech à la rentrée suivante.

Des associations pour tous les goûts

En plus des associations traditionnelles mais incontournables telles que le Bureau des Etudiants, le Bureau des Sports, l'association musique ou l'antenne Sup'Biotech de la Mission Humanitaire Inter Grandes Ecoles  (MHIGE), nous avons aussi la chance d'avoir une association à vocation professionnelle comme SBConsult' qui propose les compétences de nos étudiants aux entreprises pour des missions ponctuelles et rémunérées, permettant à l'école d'élargir son réseau professionnel et aux étudiants d'acquérir une expérience supplémentaire aux stages. Nous avons aussi des associations à vocation scientifique et culinaire comme Cook & Lab, porte-parole de la gastronomie moléculaire et déjà plusieurs fois sollicitée par la Mairie de Villejuif pour effectuer des animations auprès des citoyens. Il y a aussi la petite dernière, le Bio Club, qui veut valoriser la biologie sous toutes ses formes au travers de conférences et d'ateliers pratiques... Une association à vocation culturelle telle que PETRI propose aux étudiants un programme dynamique de visites et sorties sur Paris, la dernière étant une participation à une « Zombie Walk » le 12 octobre... Enfin, une association autour du développement durable, Sup Bio Campus, déploie une approche originale et innovante pour faire des économies d'énergie et préserver l'environnement sur le campus et ses alentours. Je remercie également les associations que je n'ai pas citées mais qui comptent tant dans la vie de l'école

Alors, cher(e)s étudiant(e)s, je sais que l'équipe pédagogique est exigeante avec vous mais je me permets ce petit conseil : organisez-vous pour vous garder un peu de temps pour une activité associative, ne négligez pas cette partie de la vie étudiante, qui en plus d'étoffer vos compétences, vous laissera de beaux souvenirs d'échanges humains tout simplement."

Cordialement

Vanessa Proux

Archives

Abonnez-vous


Etablissement d'enseignement supérieur privé - Inscription Rectorat Créteil 0942193Y - Cette école est membre de IONIS Education Group comme :